Dans les archives de Match - Bob Denard, le dernier des «affreux»

Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Il était le plus célèbre des mercenaires français. Surnommé «le chien de guerre» pour sa participation à plusieurs coups d’État sur le continent africain, lui préférait se présenter comme «le corsaire de la République». Sur le terrain de la décolonisation, cet ancien militaire, mort en 2007, a été un pion discret de la Françafrique et un électron libre. De 1961 à 1995, il a mené une carrière de soldat de fortune pleine de zones d’ombre au Congo, au Bénin, au Gabon, aux Comores... Avant d’être rattrapé par la justice.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles