<p>Dans les archives de Match</p> - Anouar el-Sadate, martyr de la paix

·2 min de lecture

Il y a 40 ans, le président égyptien Anouar el-Sadate était assassiné par des Islamistes pour avoir fait la paix avec Israël... Avec Rétro Match, suivez l’actualité à travers les archives de Paris Match.

Le Caire, mardi 6 octobre 1981, 13 heures. Le président égyptien Anouar el-Sadate, en uniforme de maréchal, assiste à la parade militaire commémorant la guerre d'octobre 1973. Les avions de combat Mirage viennent à peine de passer au-dessus du stade, lorsqu'un camion de transport de troupes pile devant la tribune présidentielle. Six soldats jaillissent en hurlant «Mort au pharaon!» et mitraillent à tout-va. Le raïs est touché par cinq balles. Héliporté vers l'hôpital de Maadi, il décède deux heures plus tard sur la table d'opération.

Quatre ans plus tôt, le président égyptien avait tendu la main à l'ennemi juré, Israël. Sadate s’était rendu à Jérusalem, devenant le premier dirigeant arabe à effectuer une visite officielle dans le pays. Le 19 novembre 1977, il avait donné, devant la Knesset, le Parlement israélien, un discours historique. L’été suivant, sous les auspices du président américain Carter, Sadate et le Premier ministre israélien Menahem Begin concluaient les accords de Camp David, préfigurant la signature, le 26 mars 1979, du premier traité de paix entre un pays arabe et l'Etat hébreu. Les deux hommes avaient reçu, ensemble, le prix Nobel de la Paix.

C'en était trop pour les fanatiques du Jihad islamique égyptien, organisation fondée par d'anciens membres des Frères musulmans, dont Ayman al-Zaouahiri, futur idéologue et chef d’Al-Qaïda. Certains de ces islamistes avaient été libérés de prison par Sadate lui-même, pour se distinguer de la répression exercée par Nasser. Le traité avec Israël avait été dénoncé par les pays arabes, mais c’est cet ennemi intérieur, ayant infiltré l’armée, qui fera de Sadate un martyr de la paix.

(...)
Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles