<p>Dans les archives de Match</p> - Il y a 60 ans, l’attentat du Petit-Clamart

«Savent pas tirer», avait sifflé De Gaulle, tandis que les balles tapaient encore la carrosserie de la Citroën DS. Le 22 août 1962, le président de la République est visé par une nouvelle tentative d’assassinat par des sympathisants de l'OAS. Sa survie et celle de son épouse Yvonne sont un miracle. Au lendemain de l'attentat du Petit-Clamart, Match avait reconstitué les circonstances du drame, avec des véhicules identiques placés aux mêmes endroits, à la même heure, 19 h 30, donc avec le même éclairage. Un résultat saisissant et une question en suspens, posée par notre magazine : et si de Gaulle avait été tué ?