<p>Dans les archives de Match</p> - En 1974, René Dumont, premier candidat écolo à la présidentielle

·2 min de lecture

Alors que les écologistes s'apprêtent à désigner leur candidat pour la présidentielle 2022, retour sur le premier candidat écolo en 1974 ... Avec Rétro Match, suivez l’actualité à travers les archives de Paris Match.

Nées dans la révolution culturelle des années 1960, la prise de conscience environnementale et les idées écologistes ont connu leur traduction politique en France avec l'élection présidentielle de 1974. René Dumont, agronome, est alors le premier candidat à se présenter sous l’étiquette écologiste en France. Soutenu notamment par l’association « Les Amis de la Terre », ce proche de Théodore Monod avait reçu Match, chez lui, à la veille du premier tour pour délivrer un discours apocalyptique qui, un demi-siècle passé, sonne parfois d’une inquiétante justesse.

Signe de la singularité de cette candidature, Match évoque, dans son numéro 1304, « un professeur à cheveux fous en croisade contre la société de consommation ; il est seul contre tous et crie : "dans 30 ans notre monde sera mort…" ». Sans illusion sur ses chances d’entrer à l’Élysée, ce qui lui permet de « dormir tranquille », René Dumont n’a d’autre ambition pour sa candidature que celle d’être une tribune. Il veut « jeter un cri d'alarme : “Si vous continuez à vivre dans le système actuel, si vous vous entêtez à gaspiller, polluer, appauvrir le sol, vous provoquerez la catastrophe” (... ) Je veux dire à tous ceux qui m'écouteront, le ventre bien calé par de lourds dîners devant leur petit écran : Je vous accuse. »

Son programme est tout aussi radical que son apostrophe au peuple français. Le candidat Dumont veut limiter les naissances pour freiner surpopulation et surconsommation. Dans son viseur, surtout, la pollution automobile, avec deux mesures phares : limitation à 80 km/h (déjà) et l’augmentation du litre d’essence de 1,85 à 5 francs (soit, converti et ajusté, de 1,48 à 4 euros) pour « dissuader les promeneurs du dimanche ». L'écologiste prône(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles