<p>Dans les archives de Match</p> - En 1949, le gangster "René La Canne" face à la police

Il y a 70 ans, le gangster «René la Canne» était arrêté pour la première fois... Avec Rétro Match, suivez l’actualité à travers la légende de Paris Match.

Son surnom sonne comme la promesse d’un bon dialogue d’Audiard… En 1949, «René la Canne» a les honneurs d’un long reportage de Match pour sa première arrestation. René Girier de son vrai nom s’est fait pincer début septembre pour le braquage d’un fourgon de la poste, au mois de juillet précédent. À 29 ans, il est à la tête de son propre gang de Tractions Avant - «la forme civilisée, évoluée, mécanisée du vieil apache tombé en désuétude», écrit Match, évoquant les bandits de la Belle Epoque.

«Pendant soixante heures "René la Canne” et Gérard Lemoine, officier de police à la Brigade Volante, se sont ainsi affrontés», raconte notre photographe Maurice Jarnoux, qui s'est vu ouvrir les portes du 36 Quai des Orfèvres. «Il nous a paru que c'était l'occasion de nous livrer à une enquête approfondie sur la vie, le passé, les moeurs et la psychologie d'un représentant qualifié de l'espèce « gangster ». Il s'agit moins d'un portrait que d'un documentaire photographique pour servir à l'illustration de la comédie humaine (souvent tragique) de ce temps.»

Découvrez Rétro Match, l'actualité à travers les archives de Match...

«Le boiteux», touché d’une balle à la jambe dans ses premières années de métier, se fera la belle plus d’une quinzaine de fois afin de poursuivre sa carrière de gangster. Girier sera finalement libéré en 1956, grâce à l’intervention d'une visiteuse de prison… Charlotte de Monaco, mère de Rainier III et grand-mère d’Albert, Caroline et Stéphanie. La princesse en fera même son chauffeur ; ce qui causera quelques remous, quand «La Canne» emmènera sa patronne au mariage de son fils avec Grace Kelly... René Girier a publié plusieurs biographies, et fini sa vie en montant plusieurs entreprises... honnêtes.

Voici le(...)


Lire la suite sur Paris Match