Pôle Nord : ce signe foudroyant qui illustre le réchauffement climatique

·1 min de lecture
Photo d'illustration d'éclairs dans le ciel. 
Photo d'illustration d'éclairs dans le ciel.

Pluies torrentielles, sècheresse, vagues de chaleur? L?année écoulée a été marquée par une succession de phénomènes météorologiques extrêmes. Inondations en Belgique, incendies en Californie? Le pôle Nord n?est pas plus épargné par les conséquences des dérèglements climatiques. Comme le relate CNN, mercredi 5 janvier, les territoires les plus au nord de l?Arctique sont touchés par un phénomène en forte expansion : les éclairs.

Dans ces zones très reculées du Nord, les éclairs sont rares? normalement. D?après Vaisala, une société de mesures environnementales, les contrées septentrionales de l?Arctique ont été le théâtre d?exactement 7 278 éclairs en 2021, soit deux fois plus que les neuf précédentes années combinées. Un signe, selon les experts, du réchauffement climatique en marche dans les régions les plus froides du globe. En effet, les éclairs surviennent lors de tempêtes mêlées à une atmosphère instable, donc dans des latitudes plutôt tropicales ou pendant l?été.

À LIRE AUSSIClimat : pourquoi la pression s?accroît sur les États

« La terre est totalement interconnectée »

D?après les relevés de Vaisala, le nombre d?éclairs recensés entre 2012 et 2020 a été relativement stable, avec toutefois une soudaine hausse en 2019. Mais c?est véritablement en 2021 que le volume d?éclairs a très significativement bondi. Si le réchauffement climatique se poursuit sur l?ensemble de la planète, ce phénomène risque bien de poursuivre sa folle (et inquiétante) envolée. Avec d [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles