Pôle Emploi : des trop-perçus dans les primes de précarité des demandeurs d’emplois

Certains demandeurs d'emplois seront bientôt obligés de passer à la caisse, après avoir touché une prime exceptionnelle au début du mois de février, allant jusqu'à 900 euros. 40 000 allocataires de cette prime, qui auraient bénéficié d’un trop perçu, pourraient être amenés à en rembourser une partie à Pôle Emploi. 10 % des personnes qui ont perçu la fameuse prime seraient concernés. Remboursement des trop-perçus Mais leur demander de rembourser l’argent est inconcevable pour le syndicat Force Ouvrière. “Ils sont déjà dans la précarité, abonde Michel Beaugas, responsable syndical FO. Ils attendent depuis trois, quatre mois cet argent qu’on leur avait promis. Ce n’est pas de leur responsabilité, c’est une erreur de gestion de Pôle Emploi". Contacté le mardi 23 février par les équipes de France Télévisions, Pôle Emploi a indiqué qu’après examen de tous les dossiers au cas par cas, le recouvrement des trop-perçus aura bien lieu.