Pôle Emploi : une journaliste d'Envoyé Spécial découvre des chômeurs sans conseillers

Une journaliste d'Envoyé Spécial est parvenue à se faire embaucher par Pôle Emploi et enquêter sur la structure. Trois semaines après la prise de poste, une autre recrue, embauchée en même temps qu'elle, se voit confier, sans avoir été formée, un groupe de demandeurs d'emploi suite au départ d'une salariée. Elle n'a toutefois pas été formée. Elle doit s'occuper de chômeurs qui ont le plus besoin d'accompagnement, et découvre alors que certains n'ont pas eu de rendez-vous depuis plusieurs années. Des chômeurs oubliés Sur son site Internet, Pôle Emploi s'engage pourtant auprès des "plus éloignés de l'emploi", pour lesquels un suivi "renforcé" a été mis en place, qui implique "des contacts réguliers et surtout très fréquents avec leur conseiller". La journaliste, quant à elle, est chargée d'une liste de demandeurs d'emplois considérés comme plus autonomes, dont elle doit mettre à jour le profil. Surprise, au téléphone. "Là, vous êtes la première personne à laquelle je parle", répond un demandeur d'emploi. "C'est possible parce qu'il y a des conseillers qui sont partis, et parfois leur portefeuille n'a pas encore été dispatché", lui explique alors une conseillère.