Pêche : Londres passe aux représailles avant une rencontre Johnson-Macron

·1 min de lecture

Londres a menacé vendredi de renforcer les contrôles des bateaux européens pêchant dans les eaux britanniques en réponse aux mesures de rétorsion annoncées par la France dans le litige sur les licences de pêche post-Brexit. Une décision qui intervient alors qu'une rencontre est prévue ce week-end entre Emmanuel Macron et Boris Johnson.

Des "contrôles rigoureux sur l'activité de pêche de l'UE"

Le gouvernement britannique "envisage de lancer une procédure de règlement des contentieux prévue par l'accord commercial post-Brexit" et, entre autres mesures, "la mise en œuvre de contrôles rigoureux sur l'activité de pêche de l'UE dans les eaux territoriales du Royaume-Uni", a annoncé un porte-parole du gouvernement britannique dans un communiqué. Paris et Londres s'accusent mutuellement d'être en infraction par rapport à l'accord commercial post-Brexit conclu à l'arraché en fin d'année dernière, autour des licences de pêche dans les eaux britanniques.

Reprochant au Royaume-Uni d'accorder trop peu d'autorisations de pêche aux bateaux tricolores, la France a menacé de lancer dès mardi prochain des mesures de rétorsion, renforcement des contrôles et interdiction pour les bateaux britanniques de débarquer dans les ports français. Dans ce contexte, le président français Emmanuel Macron doit rencontrer le Premier ministre britannique Boris Johnson en marge du G20 ce week-end à Rome, selon Downing Street.

>> LIRE AUSSI - Pêche : Annick Girardin dénonce la "mauvaise volonté" du Royaume-U...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles