Pêche : Gabriel Attal menace la Grande-Bretagne de mesures de rétorsion dès le 2 novembre

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a annoncé mercredi que des mesures de rétorsion contre la Grande-Bretagne seront annoncées prochainement. Certaines entreront même en vigueur dès le 2 novembre. Français et Britanniques se disputent en effet sur la nature des justificatifs à fournir par les pêcheurs européens dans les eaux britanniques.

La France, en conflit avec le Royaume-Uni sur les licences de pêche post-Brexit, annoncera très prochainement des mesures de rétorsion, dont une partie entreront en vigueur dès mardi 2 novembre, sauf changement de la politique britannique d'ici là, a annoncé le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal mercredi. 

>> Retrouvez la matinale du jour en replay et en podcast ici

Les premières de ces mesures s'appliqueront à compter du 2 novembre, à savoir "des contrôles douaniers et sanitaires systématiques sur les produits débarqués (en France) et l'interdiction de débarquement de produits de la mer", "avec des contrôles sur les camions", a-t-il précisé. Le porte-parole du gouvernement a encore évoqué "une deuxième série de mesures", "avec notamment des mesures énergétiques qui ont trait à la fourniture d'électricité pour les îles anglo-normandes". Le détail doit être "communiqué dans les prochaines heures ou les prochains jours".

Une situation "pas acceptable"

"Notre souhait, c'est tout simplement que l'accord qui a été conclu puisse être respecté", a affirmé Gabriel Attal, qui s'exprimait à l'issue du Conseil des ministres. La France ne "laissera pas la Grande-Bretagne s'essuyer les pieds sur l'accord Brexit", a-t-il insisté. "Ce que nous constatons aujourd'hui, c'est qu'il manque quasiment 50 % des licences auxquelles nous avons droit. C'est une situation qui n'est pas acceptable et je le dis clairement, notre patience atteint ses limites", a-t-il encore souligné.

L'accor...

Lire la suite sur Europe1

VIDÉO - Japon: à la pêche aux microplastiques, ça mord à tous les coups

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles