Pétrole russe : le G7 va mettre «urgemment» en œuvre un plafonnement des prix

© VALERIA MONGELLI / HANS LUCAS VIA AFP

Le G7 va "urgemment" mettre en œuvre un plafonnement du prix du pétrole russe et encourage une "large coalition" de pays à participer à cette initiative destinée à priver Moscou d'une partie de sa manne provenant du secteur énergétique, selon une déclaration publiée ce vendredi. La décision, qui doit être mise en œuvre "urgemment" selon la déclaration du G7, a été finalisée lors d'un sommet virtuel des ministres des Finances des sept pays les plus industrialisés (États-Unis, Allemagne, France, Royaume-Uni, Canada, Japon). "La Russie profite économiquement des incertitudes liées à la guerre sur les marchés de l'énergie", a déclaré à la presse à l'issue de la réunion le ministre allemand des Finances, Christian Lindner.

Objectif : réduire les revenus de la Russie

"La Russie réalise actuellement des bénéfices élevés grâce à l'exportation de matières premières comme le pétrole et nous voulons nous y opposer résolument", a-t-il fait valoir. "Le plafonnement des prix est spécifiquement conçu pour réduire les revenus de la Russie et sa capacité à financer sa guerre d'agression, tout en limitant l'impact de la guerre de la Russie sur le monde", en particulier les "pays à faibles revenus", explique le G7 dans sa déclaration.

 

>> LIRE AUSSI - Gaz russe : la reprise du transit via Nord Stream prévue samedi

Concrètement, la Russie vendrait son pétrole à ces pays à un prix inférieur à celui auquel elle le cède aujourd'hui, mais qui resterait supérieur au prix de production, afin q...


Lire la suite sur Europe1