Pétrole : l’Opep et la Russie vont-ils enrayer la chute ? Le conseil Bourse

Le pétrole a été à la peine ces derniers jours. Le baril de Brent et celui de référence WTI ont perdu 2 à 3% depuis leurs récents pics, lestés par un sentiment d’impasse sur le front des négociations sur le relèvement du plafond de la dette aux Etats-Unis. Joe Biden et Kevin McCarthy, le chef des Républicains à la Chambre des représentants, doivent reprendre des discussions scrutées de près par le marché, face au spectre d’un potentiel défaut de paiement dévastateur de l’oncle Sam. Si un accord de dernière minute reste le scénario le plus probable, ActivTrades redoute “une plus grande volatilité sur les marchés mondiaux du pétrole”, avec de probables nouvelles baisses de cours à l'approche de la date butoir de début juin. En effet, les craintes liées au plafond de la dette alimentent les inquiétudes sur la demande de pétrole.

Pour autant, en face (du côté de l’offre), le scénario d’un resserrement du marché plane. Il dépend "de la réalisation par l'Opep+ (l'Organisation des pays exportateurs de pétrole, la Russie et leurs autres alliés) des réductions de l'offre promises", souligne CBA. Début avril, certains membres du cartel élargi avaient en effet annoncé des réductions volontaires de leur production, faisant grimper les cours du pétrole. Le Brent et le WTI sont toutefois retombés depuis, avec les craintes croissantes de récession mondiale et de demande d’or noir plus faible. Les représentants des membres de l'Opep+ doivent se réunir à Vienne début juin pour décider de leur prochain (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Bourse : est-il temps d’acheter les actions Orange ?
"La Boum" : le compositeur Vladimir Cosma révèle qu'il touche le jackpot grâce à la chanson du film
Plafond de la dette des Etats-Unis : “l’euro va-t-il plonger face au dollar ?”
Naumy : Paris, Marseille, Bruxelles... où vont ouvrir les prochains magasins de ce concurrent de Primark ?
Carrefour : un maire se prend en photo devant 500 chariots ramassés dans la ville pour alerter l'enseigne