Pétrole: la flambée des prix fait s'envoler les bénéfices des géants Aramco et BP

© REUTERS / Ahmed Jadallah

Le britannique BP a vu son bénéfice hors éléments exceptionnels plus que doubler, mais le groupe essuie une perte nette. Le saoudien Aramco a enregistré une hausse de 39% de son bénéfice net au troisième trimestre 2022.

L'augmentation du bénéfice net d'Aramco, passé à 42,43 milliards de dollars par rapport aux 30,43 milliards du troisième trimestre de 2021, est « principalement due à la hausse des prix du pétrole brut et des volumes vendus », a précisé la firme sur le site de la Bourse de Riyad. Fleuron de l'économie saoudienne, qui repose essentiellement sur l'exportation de pétrole, Aramco est détenu en très grande majorité par l'État. L'entreprise profite particulièrement de la flambée des prix, puisqu'elle a un des coûts de production les plus bas.

Cette tendance devrait se poursuivre pour les prochaines années. Selon Amin Nasser, le PDG d'Aramco, la demande de pétrole va continuer d'augmenter, car l'économie mondiale aura « besoin d'une énergie plus abordable et plus fiable ».

Et l’économie de l'Arabie saoudite en profite. Le pays affiche une croissance de 8,6% au troisième trimestre sur un an. Mais on peut noter que les activités non pétrolières du royaume ont elles aussi progressé de 5,6% portées par l’industrie chimique et plastique, reflet des réformes menées ces dernières années pour diversifier l’économie du pays et le rendre moins dépendant des hydrocarbures.

Des pertes malgré des rentrées d'argent importantes pour BP


Lire la suite sur RFI