Le pétrole au plus haut depuis plus de deux mois après l'annonce de l'embargo de l'UE

© DAVID MCNEW / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Les prix du pétrole accentuaient leur hausse mardi jusqu'à des niveaux plus vus depuis les sommets atteints début mars, galvanisés par l'annonce de l'Union européenne parvenant finalement à un embargo sur l'essentiel du pétrole russe, après des semaines de négociations. Vers 11H50 GMT (13H50 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juillet, dont c'est le dernier jour de cotation, prenait 1,63% à 123,65 dollars. Le baril de West Texas Intermediate (WTI) américain pour livraison le même mois, grimpait de 3,26% à 118,82 dollars.

Plus tôt, le prix du baril de Brent est monté jusqu'à 124,10 dollars, et celui de WTI américain à 119,43 dollars, des plus haut depuis plus de deux mois. Le 7 mars dernier, le Brent avait culminé à 139,13 dollars, et le WTI à 130,50 dollars le baril, des niveaux plus vus depuis la crise financière de 2008. Les dirigeants des 27 pays de l'UE ont trouvé un accord lundi qui devrait permettre de réduire de quelque 90% leurs importations de pétrole russe d'ici la fin de l'année afin de tarir le financement de la guerre menée par Moscou en Ukraine.

L'Europe à la recherche de nouveaux fournisseurs

Selon l'accord, les achats acheminés par voie maritime seront interrompus, "tandis que les approvisionnements par oléoducs seront progressivement abandonnés", explique Ipek Ozkardeskaya, analyste de la banque Swissquote. "Ainsi, l'Europe réduira les deux tiers de ses importations de pétrole en provenance de Russie, ce qui coûtera à la Russie ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles