Le pétrole au cœur de la visite du prince héritier saoudien en France

Après la Grèce, Mohammed ben Salman poursuit sa tournée européenne à Paris, où il est reçu par le président Emmanuel Macron ce jeudi 28 juillet au soir. C'est la première fois que le prince héritier d'Arabie saoudite se rend dans l'Union européenne depuis l'assassinat de Jamal Khashoggi, alors que sa responsabilité dans ce crime a été pointée par les renseignements. Les questions énergétiques devraient dominer l'entretien.

C'est aujourd'hui le principal atout de Mohammed ben Salman pour se réimposer sur la scène internationale : l'Arabie saoudite est l'un des principaux producteurs de pétrole et ses réserves sont colossales.

La guerre en Ukraine a entraîné une flambée des prix de l'or noir, alimentant une forte inflation : aux yeux des Occidentaux, Riyad est l'un des rares acteurs sur le marché à pouvoir augmenter sa production afin de stabiliser les prix. Mohamed ben Salman est donc redevenu un interlocuteur acceptable, voire incontournable pour les dirigeants occidentaux.

C'est déjà avec cette requête que Joe Biden s'était rendu à Djeddah, il y a deux semaines, renonçant à la position ferme face à Mohammed ben Salman qu'il avait adoptée durant sa campagne. Une demande similaire pourrait être reprise par Emmanuel Macron alors que le taux d'inflation en France était, en juin, de 5,8% sur un an.


Lire la suite sur RFI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles