Pétard meurtrier, voitures brûlées, policiers blessés... une nuit du Nouvel An agitée

franceinfo

La nuit de la Saint-Sylvestre s'est parfois révélée tragique. À Paris, un homme est mort dans la nuit de mardi 31 décembre à mercredi 1er janvier après avoir chuté du Pont Royal, a appris franceinfo auprès des pompiers, confirmant une information de LCI. Vers 0h40, la victime est tombée sur le quai en contrebas de ce pont qui relie le quai Voltaire au musée du Louvre, soit une chute de huit mètres. La thèse accidentelle est privilégiée, selon les pompiers, mais une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances du drame.

Dans le Bas-Rhin, la préfecture a annoncé, mercredi, le décès d'un homme de 30 ans à Haguenau. Un pétard de type "mortier" a explosé au visage du jeune haguenovien. Les faits se sont déroulés dans son jardin, vers une heure du matin, précise France Bleu Alsace. Dans cette région où le Nouvel An est célébré à grand renfort de feux d'artifice et de pétards, le dernier décès dû aux pétards remontait au 1er janvier 2014.

De nombreuses blessures

Ce ne sont pas les seuls incidents en Alsace. Dans le Bas-Rhin, 50 personnes, dont 20 mineurs, ont été blessées par des pétards, rapporte France Bleu Alsace. Parmi les blessées, deux personnes auront des séquelles définitives et 31 des séquelles temporaires, 17 ont des blessures bénignes. La majorité des blessures, 43%, concernent les (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi