Pérou: le Premier ministre Anibal Torres, en poste depuis six mois, annonce à son tour sa démission

Le Pemier ministre péruvien Anibal Torres a démissionné ce mercredi 3 août, aggravant un peu plus la crise politique au Pérou. A la tête du gouvernement pendant près de six mois, Torres est le 4ème Premier ministre à quitter son poste pendant la première année de mandat du président Pedro Castillo.

avec notre correspondant régional, Eric Samson

Anibal Torres était président du conseil des ministres depuis février dernier. Il a duré six mois à son poste, soit beaucoup plus que son prédécesseur Hector Valer qui avait renoncé après avoir été accusé par son épouse et sa fille de violences domestiques, quatre jours après son investiture.

Mais ces six mois n’ont pas été exempts de polémiques. En avril dernier, les déclarations de Torres sur la construction d’autoroutes dans l’Allemagne d’Adolf Hitler avaient presque sonné comme un compliment envers le régime nazi. Il s’était rapidement excusé.

Officiellement Anibal Torres a démissionné pour des raisons personnelles. Si son départ est accepté par le président Castillo, il entraînera automatiquement celui de tous les ministres du gouvernement.

Sa démission se produit alors que le président est sous pression de l’opposition majoritaire au Congrès qui cherche à le pousser à la démission. Pedro Castillo fait actuellement l’objet de cinq enquêtes de la part du Parquet, dont quatre pour supposée corruption. Des accusations qu’il nie, même s’il reconnaît avoir commis des erreurs depuis le début de son mandat, il y a un peu plus d’un an.


Lire la suite sur RFI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles