Périphérique parisien à 50 km/h : on en est où ?

C'est une nouvelle mesure qui risque de faire grincer des dents de nombreux parisiens. Déjà perturbée avec les futures voies olympiques en vigueur d'ici le 15 juillet prochain, la circulation du périphérique risque d'être encore impactée d'ici à la rentrée de septembre... On vous explique.

Voie de gauche réservée pendant les JO, et après ?

Les Jeux Olympiques de Paris 2024 arrivent très vite. D'ici un peu moins d'un mois, des milliers d'athlètes vont déambuler dans la capitale pour se rendre dans centres sportifs où se tiendront les épreuves pour les jeux. Pour faciliter les déplacements des sportifs, vous avez sans doute remarqué l'apparition d'une nouvelle voie sur certains axes. Celle-ci va servir à fluidifier le déplacement de nombreuses personnes : athlètes, journalistes, délégations officielles, véhicules de secours et de sécurité, taxis, ambulances ou encore transports en communs dédiés, etc. Du 15 juillet au 11 août et du 28 août au 8 septembre, seuls ces personnes seront autorisées à circuler sur cette "voie olympique". Mais passé les JO, que se passera-t-il ? A compter du 15 septembre, seules certaines catégories de véhicules pourront continuer d'y circuler. Les voies de gauche seront réservées pour le covoiturage, ou pour les voitures avec au moins deux occupants minimum. Pourront également circuler les taxis, les transports en commun, et les voitures...Lire la suite sur Autoplus