Pénuries : pourquoi le secteur de l'édition n'arrive plus à se fournir en papier

·1 min de lecture

C'est un casse-tête pour le secteur de l'édition. Les ventes de livres ont explosé l'année dernière avec une hausse de 19%. La mauvaise nouvelle, c'est que le secteur manque de papier pour fabriquer les livres. La pénurie, liée à la crise sanitaire, est durable et ses effets commencent à se faire sentir sur les étagères des librairies.

>> LIRE AUSSI - Pourquoi Carrefour arrête de distribuer des catalogues papier dans les boîtes aux lettres

Les professionnels du secteur de l'édition connaissent une difficulté d'approvisionnement. Les hausses de prix peuvent atteindre 50%. A qui la faute ? Aux transports, d'abord, qui ont été très perturbés par la pandémie. Le bois qui doit être transformé en pâte arrive moins vite à destination.

Priorité donnée au carton

L'autre facteur expliquant la pénurie est la hausse des prix de l'énergie . La pâte à papier est composée essentiellement d'eau et nécessite un séchage qui est très vorace en énergie. Par ailleurs, l'édition ne représente que 5% de l'utilisation de la pâte à papier et ce n'est pas le secteur prioritaire, contrairement au carton qui a le vent en poupe grâce aux livraisons à domicile et à la baisse du recours aux emballages plastique. La production de carton se fait donc au détriment du papier et du livre.


Retrouvez cet article sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles