Pénuries dans l'automobile : 60% des concessionnaires envisagent des réductions d'emplois

·1 min de lecture
© PHILIPPE HUGUEN / AFP

Plus de la moitié des concessionnaires (60%) envisagent "des réductions d'emplois à partir du premier trimestre", en raison des problèmes d'approvisionnement qui paralysent le secteur automobile, a annoncé mardi le président du Conseil national des professions de l'automobile (CNPA).

L'estimation résulte de "tests qu'on vient de faire auprès des entreprises", a précisé sur BFM Business Francis Bartholomé, à la tête de l'organisme qui regroupe les concessionnaires, loueurs et garagistes. Pour éviter ces réductions d'emplois, le CNPA demande au gouvernement d'améliorer sa prise en charge du chômage partiel.

>> LIRE AUSSI - Automobile : les prix des assurances ont diminué en 2021

 

Les ventes de voitures neuves chutent

Après une année 2020 plombée par la pandémie de Covid-19, le marché de l'automobile a dû faire face en 2021 à une pénurie de puces électroniques. En raison de l'explosion des délais de livraison, les ventes de voitures neuves ont chuté et s'annoncent inférieures à celles enregistrées en 2020. Ce phénomène se répercute en bout de chaîne sur une filière qui emploie 500.000 personnes, a alerté M. Bartholomé.

Dans les concessions, des vendeurs sont déjà pénalisés par ces difficultés, leurs primes de ventes n'étant attribuées dans certains cas qu'à la livraison des véhicules. "Beaucoup de concessionnaires ont fait ce qu'il fallait pour que les collaborateurs ne soient pas trop pénalisés", a assuré M. Bartholomé, qui évoque des compensations.

...
Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles