Pénuries d'électricité en Ukraine: Kiev dans une situation de plus en plus rude

AFP - SERGEI SUPINSKY

En Ukraine, les pénuries d'électricité s'aggravent, au point que la municipalité de Kiev étudierait des plans d'évacuation de la ville, si la situation devait encore se dégrader. C'est ce qu'a révélé ce dimanche 6 novembre le quotidien The New York Times, évoquant une source au sein de la mairie de la capitale ukrainienne. Chose certaine : de jour en jour, la vie des habitants devient de plus en plus difficile.

Avec notre correspondant à Kiev, Stéphane Siohan

Évacuer plus de trois millions d'habitants en quelques heures, c'est le scénario catastrophe auquel se préparerait la municipalité de Kiev, en cas de brusque dégradation de la situation énergétique.

Selon une source qui s'est exprimée auprès du New York Times, si les bombardements entraînaient une perte totale du réseau électrique, alors les autorités auraient un laps de temps de douze heures pour demander aux gens de quitter la ville.

Actuellement, 40% des infrastructures électriques sont endommagées, et les opérateurs sont obligés d'opérer des coupures massives de plusieurs heures dans différents quartiers, afin de stabiliser le réseau.

Cependant, la situation perturbe l'approvisionnement en eau ainsi que l'évacuation des eaux usées via les canalisations, faisant planer le risque d'une dégradation sanitaire.

Samedi, l'opérateur public UkrEnergo a annoncé des restrictions supplémentaires, et la mairie de Kiev prépare mille abris chauffés, pouvant également servir de bunker pour les civils.

« Il faut considérer toutes les alternatives »


Lire la suite sur RFI