Pénuries au Royaume-Uni: les militaires appelés pour approvisionner les stations-service

·1 min de lecture

Au Royaume-Uni la pénurie de carburant se poursuit. À partir de lundi, ce sera l'armée britannique qui devra approvisionner en essence les stations-service du pays, dont bon nombre restent toujours à sec.

Au total, 200 militaires, dont 100 conducteurs, seront déployés après une courte formation de deux jours. Ils seront mobilisés afin de livrer les points de distribution en carburant dans tout le Royaume-Uni. Selon les distributeurs, plus de 2000 pompes à essence restent toujours hors service.

Il s'agit de fournir un soutien temporaire au secteur. Le gouvernement du Premier ministre, Boris Johnson, cherche à atténuer la pression sur les stations-service et à soulager les chaînes d'approvisionnement.

À écouter aussi : pénuries à tous les étages, c'est le Tour du monde des corespondants

Une conséquence directe du Brexit

La situation s'explique par un manque criant de chauffeurs routiers que le gouvernement impute à la pandémie de Covid-19, refusant d'y voir des conséquences du Brexit. Le divorce d'avec l'Union européenne a fermé les portes du Royaume-Uni aux nombreux travailleurs européens, notamment des camionneurs polonais.

Londres a promis de délivrer 10 500 visas temporaires aux chauffeurs étrangers et aux employés des abattoirs de volailles. Mais certains d'entre eux refusent de rentrer, car ils jugent trop courte la durée de résidence accordée.

À lire: Après le Brexit et le Covid-19, le Royaume-Uni souffre d'une pénurie de viande

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles