Pénurie de puces : Samsung va investir 17 milliards de dollars dans une nouvelle usine au Texas

·1 min de lecture

ETATS-UNIS - La nouvelle usine, censée être opérationnelle d’ici fin 2024, doit permettre de créer plus de 2.000 emplois

C’est une aubaine pour les Etats-Unis alors que la pénurie de semi-conducteurs frappe l’économie mondiale. Le géant sud-coréen Samsung a annoncé ce mardi qu’il allait construire une usine de puces électroniques à Taylor, dans le Texas. Cet investissement de 17 milliards de dollars devrait permettre de réduire les délais d’approvisionnement dans de nombreuses industries du pays.

« Bienvenue au Texas, Samsung ! », a tweeté Greg Abbott, le gouverneur de cet Etat du sud, après une conférence de presse. « C’est le plus important investissement direct à l’étranger jamais réalisé au Texas », a-t-il ajouté.

« Un nouveau chapitre » pour Samsung

La nouvelle usine, censée être opérationnelle d’ici fin 2024, doit permettre de créer plus de 2.000 emplois qualifiés et de « poser les bases d’un nouveau chapitre » pour Samsung, a indiqué dans un communiqué Kinam Kim, vice-président de la division d’appareils électroniques de l’entreprise. Les puces fabriquées sur ce site auront des applicati(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Coronavirus : Amazon et Apple souffrent des pénuries à l’approche des fêtes de Noël
Les nouveaux processeurs d’Intel font du mal à aux puces M1 d’Apple mais ne gagnent pas sur tous les plans
Après les semi-conducteurs, une pénurie de magnésium ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles