Pénurie de puces électroniques : "On prévoit une pénurie qui va durer six mois" affirme un économiste

franceinfo
·1 min de lecture

La demande mondiale de puces électroniques a augmenté avec la pandémie de Covid-19. L’industrie automobile est contrainte de réduire sa cadence de production de voitures, parfois même de mettre à l’arrêt certains sites de fabrication. "On prévoit une pénurie qui va durer six mois", a expliqué mercredi 10 février sur franceinfo Michel Fouquin, économiste, conseiller scientifique au CEPII, spécialiste du commerce international et des pays d’Asie.

franceinfo : A quoi est due cette pénurie ?

Michel Fouquin : C'est une industrie très cyclique. Régulièrement on a des périodes de fortes demandes et puis des périodes où la demande est très faible. La numérisation, la 5G, les voitures autonomes, aujourd'hui on est dans une phase où beaucoup d'industriels ont besoin de plus en plus de composants électroniques. De multiples industries prévoient une reprise de l'activité mondiale et elles se précipitent pour se fournir. La pénurie est particulièrement forte dans l'automobile parce que ce sont des composants spécifiques et parce que ces deux dernières années l'industrie automobile a connu une récession assez marquée et il n'y avait plus beaucoup de capacités de production destinées à cette industrie. Aujourd'hui, on prévoit une pénurie qui va durer six mois. Des entreprises comme Honda, Nissan, Ford, Volkswagen ont annoncé qu'elles étaient obligées de réduire leurs prévisions de production. Les fabricants de puces ont annoncé qu'ils allaient accroître leur prix de 10% à 30% de façon (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi