Publicité

Pénurie de profs : un mal européen ?

Pénurie de profs : un mal européen ?

Peut-on encore parler du métier d'enseignant comme le plus beau métier du monde ? La question mérite d'être posée quand on constate qu'en France, il manque un professeur dans près de la moitié des établissements du secondaire. Mais dans le reste de l'Europe, la situation est-elle vraiment meilleure ?

Enseigner ne fait plus rêver. En France, mais aussi ailleurs en Europe – en Suède, en Italie, en Allemagne, au Royaume-Uni –, la profession fait face à une réelle crise des vocations. Les raisons sont évidentes : faibles rémunérations et conditions de travail peu réjouissantes. Mais est-ce que tous les enseignants en Europe font face aux mêmes défis ?

La situation est, semble-t-il, plus inquiétante en Hongrie. Un bras de fer oppose le gouvernement ultraconservateur de Viktor Orban aux enseignants qui manifestent en masse depuis février 2022, aux côtés de leurs élèves. Ils veulent ainsi dénoncer les conditions salariales et les problèmes d'effectifs.

Interrogés par les journalistes d'ENTR, des professeurs hongrois décrivent la dégradation de leur statut au fil des années : licenciements abusifs, parole muselée, etc. Depuis la réforme de l'éducation votée en 2023, surnommée "loi de la vengeance", ils ont perdu leur statut de fonctionnaire, qui les protégeait par le Code du travail.


Lire la suite sur FRANCE 24