Pénurie de gaz : l'Allemagne prédit des décisions « très difficiles »

Cette photo d'archive prise le 5 avril 2022 montre le siège de la filiale allemande du géant gazier russe Gazprom, Gazprom Allemagne, à Berlin.
 
Cette photo d'archive prise le 5 avril 2022 montre le siège de la filiale allemande du géant gazier russe Gazprom, Gazprom Allemagne, à Berlin.

L'Allemagne court à la pénurie de gaz et devra faire des « choix de société très difficiles » pour les ménages et les entreprises si les livraisons russes diminuent encore. « Il faudrait fermer certains secteurs industriels. Tous les processus d'économie de marché seraient alors suspendus. Pour certains secteurs, ce serait catastrophique. Nous ne parlons pas de deux jours ou de deux semaines, mais d'une longue période. Nous parlons ici de personnes qui seraient au chômage, de régions qui perdraient des complexes industriels entiers », a détaillé le ministre de l'Économie Robert Habeck, dans une interview au grand hebdomadaire Der Spiegel, vendredi 24 juin.

Le risque d'une pénurie de gaz cet hiver se précise depuis que l'énergéticien russe Gazprom a drastiquement baissé ses livraisons via le gazoduc Nord Stream dont l'Allemagne est particulièrement dépendante. Berlin craint que la Russie ne coupe totalement cette voie d'approvisionnement. « Nous sommes déjà dans une situation où l'Allemagne n'a jamais été. Rien que si les livraisons de gaz russe restent aussi faibles qu'elles le sont actuellement, nous courons à la pénurie de gaz », a mis en garde le ministre et vice-chancelier, ajoutant : « Ce sera de toute façon juste cet hiver. »

À LIRE AUSSILe Parlement européen relance la querelle du gaz et du nucléaire

L'Allemagne tente de compenser le tarissement par des achats auprès d'autres producteurs et le développement accéléré d'infrastructures pour l'importation [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles