Pénurie d'essence en RDC: bateau de carburant à l'approche, selon Didier Budimbu, ministre des Hydrocarbures

En République démocratique du Congo (RDC), les autorités -face à la pénurie d'essence dans les stations-service de Kinshasa- constituent des stocks « stratégiques ». La distribution du carburant devrait reprendre ce samedi, a déclaré sur RFI, le ministre congolais des Hydrocarbures, Didier Budimbu.

Depuis plusieurs jours de longues files de véhicules s'alignent dans des stations-service.

À lire aussi : en RDC, les autorités tentent de gérer la pénurie d'essence

« On a pris des mesures pour ne pas être à sec : le bateau qu’on attendait devait arriver le 14, et le temps de faire le déchargement, il fallait compter quatre à cinq jours, donc le temps de décharger, on aurait eu le produit à Kinshasa entre le 19 et le 20.

Le fait qu’on ait trouvé un autre bateau de 28 000 tonnes métriques d’essence ; ce bateau, qui était à proximité, va arriver dimanche, cela nous fait gagner presque quatre jours, expliqueDidier Budimbu, au micro de notre correspondant, Pascal Mulegwa.

... Avec la quantité que nous avons, si on a un usage normal, on ne devrait pas avoir de problème de manque, le temps que l’autre chargement arrive à Kinshasa. Ce stock va nous servir de stock tampon, de stock stratégique.

C’est le gouvernement qui l’achète via la société nationale Cobil... on aura 28 000 tonnes métriques d’essence, soit pratiquement une consommation d’un mois. On s’est mis d’accord avec des sociétés de logistique comme la SOCIR. Ce sont elles qui vont commencer à garder ce stock pour que l’on ne connaisse plus une telle pénurie ».


Lire la suite sur RFI