Pénurie d'eau et recyclage des eaux usées : la Commission européenne s'en mêle

Pénurie d'eau et recyclage des eaux usées : la Commission européenne s'en mêle

Ces jours-ci, un européen sur dix est affecté par le "stress hydrique". La Commission européenne dresse un constat sans ambiguïté : le Vieux Continent risque de manquer d’eau dans les prochaines années si rien n’est fait. Elle appelle les pays européens à agir en recyclant davantage l’eau usée.

D'ici 2030, la moitié des bassins hydrographiques de l'Union européenne (UE) sera menacée par des pénuries d'eau. Le pourtour méditerranéen inquiète particulièrement : environ 50% de la population y vit sous stress hydrique constant pendant l'été.

Conséquence du réchauffement climatique, chaque année les périodes de sécheresse se multiplient, s’allongent et s'intensifient. Alors la Commission européenne s’empare de la question et publie ce mercredi une série de recommandations à destination des Vingt-Sept. L’objectif : réutiliser les eaux usées - notamment dans le secteur agricole.

"Les ressources en eau douce sont rares et de plus en plus tendues. Il est de notre devoir de cesser de gaspiller l'eau et d'utiliser cette ressource plus efficacement", met en garde, ce mercredi, le commissaire à l'Environnement Virginijus Sinkevičius.

Une pratique courante mais insuffisante

"Cette pratique est jusqu'à présent déployée en deçà de son potentiel dans l'UE", déplore l'exécutif européen.

Plus de 40 000 millions de m³ d'eaux usées sont traités chaque année au sein de l'UE. Un peu plus de 2% seulement sont réutilisés, selon les données fournies par la Commission.

Elle pointe deux principales causes : l’absence de cadre de soutien à l’échelle nationale et le manque d’information du public sur les avantages de la méthode.

L'UE s'est dotée d'un règlement sur la réutilisation de l'eau, applicable en juin 2023. D'ici là, la Commission préconise des incitations réglementaires et financières plus importantes au niveau des États.

Le projet Jourdain : une initiative pionnière en Europe

Le Centre d'information sur l'eau identifie quatre usages différents de l'eau traitée :

  • l'irrigation agricole

  • l'utilisation par les collectivités

  • le nettoyage pour les industries

  • la recharge des nappes phréatiques

D'ici un an et demi, un cinquième usage pourrait s'ajouter à la liste. Le programme Jourdain, en Vendée, au bord de l'océan Atlantique, a pour objectif de recycler les eaux usées à des fins domestiques, une première en Europe.

Le département français ne dispose d'aucune nappe phréatique. Il dépend à 90% des ressources en surface. Une usine d'affinage toujours en construction devra permettre de réinjecter de l'eau potable dans les cours d'eau alentour. La structure doit garantir la consommation en eau de 200 000 habitants.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles