Pénurie de cortisone: pourquoi les médecins ne peuvent pas réduire les prescriptions

Adrien Filoche
Les médicaments à base de cortisone sont indispensables à nombre de patients (photo d'illustration). 

SANTÉ - Depuis plusieurs semaines, il est difficile, dans certaines pharmacies, notamment en centre-ville, de trouver du Solupred, du Cortancyl et autres médicaments à base de cortisone. Une “pénurie” qui a amené le 14 mai l’Agence du Médicament (ANSM) à conseiller aux médecins de réduire les prescriptions... Avant de se vouloir rassurante ce 24 mai sur le stock de corticoïdes disponibles pour le marché français. 

Un soulagement car cette hormone peut se montrer indispensable. “La cortisone, c’est le traitement de base de tous les médecins pour soigner un très grand nombre de maladies inflammatoires”, explique le Professeur Francis Berenbaum, chef du service de rhumatologie de l’hôpital Saint-Antoine à Paris. Ce spécialiste est à l’origine d’une pétition adressée ce mercredi 22 mai à la ministre de la Santé Agnès Buzyn pour alerter sur un risque de pénurie de médicaments à base de cortisone.

Interrogé par Le HuffPost, le spécialiste précise que les praticiens “ne proposent pas ce genre de médicament par plaisir. On le prescrit parce c’est absolument nécessaire”, justifie-t-il

Des médicaments à la portée de tous 

Arthroses, arthrites, tendinites, les corticoïdes sont des anti-inflammatoires à base de cortisone utilisés dans le traitement de nombreuses maladies rhumatologiques. Dans certains cas, de la cortisone peut être administrée dans le cadre de greffes d’organes et pour traiter certains cancers. 

Pour les asthmatiques, les corticoïdes, prescrits en aérosol, permettent de lutter contre cette inflammation des bronches. “L’arrêt soudain d’un traitement à base de cortisone peut avoir des conséquences sur la santé. Pour certaines maladies, il n’existe a aucune alternative,” affirme le Professeur Francis Berenbaum. 

“Ce sont des traitements très efficaces en administration locale. Cela permet de moins prescrire des médications comme de la morphine par voie orale”, souligne le spécialiste. 

Administrés aussi par voie orale, les médicaments à base de cortisone sont peu...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post