Pénurie de carburant : l'inquiétude des automobilistes du Grand Ouest

C'est la mauvaise surprise du jour pour les automobilistes de Mayenne à la recherche de carburant. Les pompes sont fermées, et certaines stations sont tout bonnement à l'arrêt. Des pompes qui ont commencé à être asséchées dès vendredi 29 novembre par l'affolement des particuliers qui se sont rués sur les stations-service. Terminé pour le gasoil, il ne reste que quelques pompes à essence 95 et 98.

"Ce n'est pas la première fois que ça arrive" Dans la Sarthe, le scénario est moins tendu, mais face à l'inconnu, on prend tout de même ses précautions. "Ce n'est pas la première fois que ça arrive, on verra bien ce que ça va donner", relativise une conductrice. Y aura-t-il des réapprovisionnements ou est-on, au contraire, partis pour une vraie pénurie au cours d'une semaine qui s'annonce agitée ? C'est une question que se posent désormais de nombreux automobilistes