Pénurie : les aliments qui pourraient manquer dans les supermarchés en 2023

La guerre en Ukraine, les bouleversements climatiques et l’inflation ont fait de 2022, une année de pénuries. Comme l’expliquait en novembre à franceinfo, Dominique Schelcher, PDG de Système U, “l’enchaînement auquel nous faisons face est spectaculaire. Il y avait une tendance inflationniste avant la guerre en Ukraine qui était liée au boom économique de l’automne 2021, puis il y a eu la guerre, et maintenant la toile de fond actuelle pour tout le monde, c’est le prix de l’énergie.” Conséquence : dans les rayons des supermarchés, de nombreuses denrées alimentaires à l'image des pots de moutarde et des bouteilles d’huile de tournesol manquaient à l’appel.

L'année 2023 ne fera pas exception. Ces prochains mois, les Français vont peut-être devoir se passer de viande rouge. Les conditions météorologiques de 2022 ont mis à mal le secteur agricole. En France comme dans d'autres pays, les producteurs de viande rouge ont souffert des sécheresses. Comme l’indique Capital, ils ont dû nourrir les animaux avec des céréales dès l’été (au lieu de les laisser brouter l’herbe des prairies), ce qui a considérablement augmenté leur coût. Par manque de moyens, certains vont devoir se séparer d’une partie de leur bétail, explique Pascal Lerousseau, président de la chambre d'agriculture de la Creuse, à France Bleu Creuse. Pour le spécialiste, le risque de pénurie est bien réel.

Pour le riz aussi, l’inquiétude se partage parmi les agriculteurs. Le Syndicat de la rizerie française (SRF) a annoncé de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Pourquoi on adore tant transgresser les règles ?
Combien coûte une baguette de pain en France ?
Qui a eu l’idée des guirlandes lumineuses ?
Télétravail : les femmes ont toujours plus de tâches domestiques que les hommes
5 conseils à lire avant de faire les soldes