Crise diplomatique : Pékin suspend la coopération sur le réchauffement climatique

Crise diplomatique : Pékin suspend la coopération sur le réchauffement climatique

Pékin annonce suspendre toute coopération avec Washington sur le réchauffement climatique, ainsi qu'en matière de justice, de lutte contre la criminalité ou de rapatriement des migrants illégaux.

La décision chinoise s'inscrit dans le cadre des mesures de représailles après la visite à Taïwan de la Présidente de la Chambre des représentants Nancy Pelosi.

"L'Amérique a pour habitude de créer un problème et d'utiliser ensuite ce problème pour atteindre ses objectifs. Mais cette approche ne fonctionnera pas avec la Chine. Nous voulons lancer un avertissement aux États-Unis pour qu'ils n'agissent pas de manière irréfléchie et ne créent pas une crise plus importante", a déclaré en conférence de presse Wang Yi, ministre chinois des Affaires étrangères.

Chine poursuit par ailleurs ses exercices militaires autour de Taïwan. Selon Taïpei, près de 70 avions de chasse et 13 navires de guerre chinois ont franchi la "ligne médiane" qui sépare l'île du continent.

Les autorités taïwanaises dénoncent la démonstration de force d'un "voisin malveillant" et le chef de la diplomatie américaine évoque "des provocations".

"Foncièrement irresponsable"

"L'Armée populaire de libération a maintenant déclaré sept zones d'accès restreint près de Taïwan et affirme qu'elle va étendre une série d'exercices militaires jusqu'à lundi. Ces actions provocatrices constituent une escalade significative", a estiméAntony Blinken, le secrétaire d'Etat américain.

La Chine continentale considère Taïwan comme une partie intégrante de son territoire. Nancy Pelosi est le troisième personnage de l'Etat amércain et Pékin a perçu comme une provocation majeure sa visite à Taïwan.

De son côté, Washington accuse le gouvernement chinois de réagir de manière excessive. "I_ls pensent qu'ils nous punissent en fermant ces canaux de communication_", a déclaré John Kirby, le porte-parole de l'exécutif américain "En fait, ils punissent le monde entier parce que le changement climatique ne connaît pas de limites géographiques ni de frontières", a-t-il ajouté. "Nous pensons que c'est foncièrement irresponsable".

Il a par ailleurs assuré que les Etats-Unis continueraient à maintenir des contacts militaires "au plus haut niveau" avec la Chine, malgré le fait que Pékin ait suspendu plusieurs accords de coopération notamment dans ce domaine.

"Ces canaux de communication qu'ils ont fermés n'éliminent pas complètement la possibilité que nos plus hauts responsables militaires se parlent si besoin est", a-t-il ajouté.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles