Pékin Express (M6) - Inès Reg : "On ne peut pas imaginer à quel point c’est horrible de crapahuter sous 45 °C"

Patrick ROBERT/M6

Au vu des images, on sent que vous vous êtes bien marrées, au Sri Lanka ?

Inès Reg : Qu’est-ce qu’on a rigolé ! Je pense n’avoir jamais autant ri de ma vie. En arrivant, je me suis demandé ce que je faisais là… Et, en partant, j’ai dit : « Laissez-moi revenir ! »

Pourquoi vous lancer avec votre soeur dans cette compétition ?

Nous sommes fans du programme depuis l’enfance. Anaïs avait déjà passé deux fois le casting. Lorsque l’on m’a contactée, j’ai tout de suite pensé à elle. Ma soeur a réalisé mon rêve de monter sur scène. C’était à mon tour d’exaucer le sien.

À lire également

Pékin Express : Théo Curin et Anne vivent un moment unique, les internautes émus aux larmes

Comment vous a-t-elle aidée ?

J’ai toujours voulu faire de la scène. Mais je ne savais pas comment m’y prendre. En 2012, pour Noël, elle a loué le théâtre du Petit Gymnase, à Paris. Et m’a dit : « Invitons la famille, les amis et, si tu les fais rire, je promets de te lancer. » J’ai débuté comme ça.

Et vous aimez crapahuter, partir vers l’inconnu ?

Une aventurière, moi ? Mais jamais de la vie ! Avant le départ, Anaïs voulait que l’on s’entraîne. À quoi bon aller courir pour avoir des ...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles