Pékin Express (M6) : Comment la Covid-19 a chamboulé la saison 14....

·1 min de lecture

Avez-vous déjà fait un selfie avec un rhinocéros en arrière-plan ? C’est l’une des épreuves, assez inattendue, de ce début de Pékin express. Rassurez-vous, avant de laisser les seize candidats s’aventurer à pied dans la savane à la recherche de ce mammifère pouvant peser jusqu’à 4 tonnes, la production avait, comme à son habitude, balisé le terrain. Quelques-uns des rangers expérimentés de la réserve de rhinocéros de Ziwa flanquaient chaque binôme, afin d’approcher ces colosses en toute sécurité. Résultat ? Une séquence très impressionnante et un premier épisode spectaculaire.

À lire également

Accident dans Pékin Express : "le tournage s'est poursuivi" affirme Isabelle Morini Bosc (VIDEO)

Un périple inédit

Cette édition, dont le tournage a commencé le 3 mars 2020, avait pour ambition d’emmener ses concurrents de l’Ouganda à la ville de Dubaï, en passant par l’Éthiopie et les Émirats arabes unis. Un périple inédit de plusieurs milliers de kilomètres dans des conditions difficiles, et ce, en raison de la chaleur, de la poussière… et d’un détail très important :

"Nous savions que ce serait dur, explique Stéphane Rotenberg, car l’Ouganda est le pays qui compte le moins de véhicules par habitant. Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi