Pékin Express : Aurore et Jonathan contraints d'arrêter la PMA, la jeune femme se confie

·1 min de lecture

Aurore et Jonathan font partie des duos emblématiques de la saison 14 de Pékin Express. Le couple originaire du Nord-Pas-de-Calais n'était, toutefois, pas passé loin de la catastrophe. En effet, l'épisode du 6 avril dernier avait laissé les téléspectateurs médusés. Les deux amoureux, alors qu'ils n'étaient qu'à quelques minutes de la ligne d'arrivée, ont eu un tragique accident de voiture qui a couté la vie au chauffeur, âgé de 82 ans. Heureusement le couple est ressorti plus soudé que jamais de ce drame. Aurore et Jonathan retrouvent aujourd'hui leur vie d'avant et surtout cette bataille qui anime leur quotidien. Ces derniers essaient d'avoir un enfant par procréation médicalement assistée comme Jonathan l'expliquait lors d'une soirée chez l'habitant, dans le programme de M6 : "Pour le moment, elle ne peut pas avoir d'enfants. Elle a un problème de santé, donc on ne peut pas. On prie pour avoir un enfant, ça ira".

Ce mercredi 16 juin, Aurore prend une nouvelle fois la parole sur son compte Instagram afin de parler de ce sujet qu'elle n'a jamais voulu tabou. La jeune femme va devoir arrêter quelques mois la PMA, après avoir reçu le vaccin contre la Covid-19. "La PMA est un combat de tous les jours. Nous rêvons chaque nuit d'être parents et, bien évidemment, nous sommes toujours dans cette folle aventure. Mais petite pause de quatre mois puisque si tu te fais vacciner, il n'est pas conseillé d'avoir recours à la PMA", confie-t-elle.

Aurore et Jonathan sont devenus des porte-paroles (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Karine Ferri : cette réflexion qu'elle ne supporte plus depuis la mort de Grégory Lemarchal
JeremStar accusé d'être "à la tête d'un réseau de prostitution de mineurs" : le blogueur innocenté
PHOTO Christina Milian maman : la femme de M Pokora partage un rare et adorable cliché de leur fils Kenna
Angelina Jolie et Brad Pitt : leur ancien garde du corps raconte les débuts de leur histoire
"Je ne me supporte plus dans un miroir" : Ophélie Winter se livre sur ses complexes physiques

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles