Pékin Express : Les équipes libérées, direction le Sri Lanka

Pékin Express : Les équipes libérées, direction le Sri Lanka

Les équipes libérées. Après trois jours agités en Inde, le calme est revenu, mardi, pour les équipes de Pékin Express. Le tournage a été interrompu trois jours, mais mardi soir, à 23h30, les autorités indiennes ont rendu les passeports aux équipes de Pékin Express. Peu de temps avant, les trois dernières personnes incarcérées – le producteur exécutif de l’émission et deux agents de sécurité – avaient été libérées sous caution. Toutes équipes de tournage vont quitter l’Inde aujourd’hui, mais pas les trois dernières personnes libérées, qui ont interdiction de quitter le territoire avant d’être présentées à un nouveau juge.

Une situation « sidérante ». Samedi dernier, les équipes avaient été arrêtées car l’armée indienne signalait l'utilisation de 22 téléphones satellitaires sur une zone géographique jugée sensible. « Il s'agit un problème administratif. Les autorités locales ont été intriguées par des communications via des téléphones satellitaires alors que les autorisations n'avaient pas été délivrées », avait alors expliqué M6. Le présentateur du programme, Stéphane Rotenberg, jugeait la situation "sidérante et incompréhensible".

Le parcours de la saison 10 modifié. Le parcours de Pékin Express va donc être modifié. La septième étape imaginée par la production a été annulée. « Le tracé des dernières étapes est en cours de modification », a annoncé M6, qui diffuse le programme produit par Studio 89 et Echo Line. Tout en assurant : « M6, Studio 89 Production et Echo Line restent en contact avec les trois membres de l'équipe de production jugés et libérés sous caution et qui restent bloqués dans le pays avant présentation à un nouveau juge. » Il s’agit de la dixième saison du programme, et c’est la première fois que les équipes de tournage sont confrontées à une telle embûche.
Retrouvez cet article sur Non Stop People

Catastrophe évitée à Pékin Express
Pékin Express : Stéphane Rotenberg choqué par l'arrestation de l'équipe