Pédocriminalité dans l'Eglise : onze résolutions "historiques" pour aider les victimes

·1 min de lecture

Onze résolutions pour lutter contre les violences sexuelles sur mineurs. L’Église catholique entend déployer un plan d’action coordonné pour venir en aide aux victimes d'abus sexuels et pérenniser ces avancées. Cette décision historique de la part de l'Eglise est saluée par Olivier Savignac, président de l’association "Parler et revivre" et victime d'abus et Vincent Neymon, secrétaire général adjoint et porte-parole de la Conférence des évêques de France. Tout deux estiment sur Europe 1 que c'est un premier jalon important mais qui doit être poursuivi. 

"La première pierre d'un processus"

"C'est la première pierre de ce processus de réparation à l'égard des victimes. C'est fondamental, historique" estime ainsi Olivier Savignac. Le président de l'association "Parler et revivre" estime qu'il "y a quelques mois nous n'en étions pas là. Il faut saluer ces avancées", estime-t-il.

>> Retrouvez Europe soir week-end en podcast et en replay ici 

Un point de vue sur lequel le rejoint Vincent Neymon. "Ce sont les fondations de quelque chose qui doit maintenant être construit dans les différentes résolutions", explique le secrétaire général adjoint et porte-parole de la Conférence des évêques de France. Il considère ainsi que "c'est la fin d'une première phase et le début d'une autre". 

"Assurer que ça ne se reproduise pas"

La prochaine étape, sans doute aussi cruciale, est la pérennisation de ces avancées. "On a beaucoup entendu de la part des victimes : 'Nous on est victimes mais i...


Lire la suite sur Europe1