Pédocriminalité dans l'Eglise : le cadre juridique du secret de la confession fait débat

Revenant sur les propos du Mgr de Moulins-Beaufort, le président de la Commission des évêques de France, le ministre de l'Intérieur français a affirmé "qu'il n'y a en effet aucune loi qui est supérieure aux lois de l'Assemblée nationale et du Sénat et qu'il n'y a aucune loi au-dessus de celle de la République".

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles