Pédocriminalité : un Français jugé pour des violences sexuelles sur 24 mineurs en Asie

·1 min de lecture

Sous couvert d'humanitaire en Asie, l'homme est accusé de s'en être pris aux mineurs qu'il était censé aider. Philippe Gérard, un Français de 51 ans, était jugé mardi à Paris par le tribunal correctionnel pour des violences sexuelles sur 24 mineurs commises entre 2011 et 2015, alors qu'il avait fondé une association et exerçait au Népal et au Cambodge. 

>>Retrouvez tous les journaux de la rédaction d'Europe 1 en replay et en podcast ici

Devant le tribunal, Philippe Gérard affichait encore le look décontracté du baroudeur : cheveux longs blonds ramassés en chignon, barbe fournie, chemise à carreaux et jean. Un peu avachi sur la barre,  ce Français de 51 ans n’a affiché aucune émotion quand la présidente a énuméré les prénoms des 15 Népalais qu’il est soupçonné d’avoir agressé sexuellement entre 2011 et 2014. 

La magistrate a montré les photos des petits garçons âgés de 6 à 14 ans à ses assesseurs. À l’époque, le prévenu dirigeait une association pour scolariser les enfants des rues. Il vivait à l’hôtel avec eux et faisait office d'"oncle", de référent, de figure d'autorité.

Il avait quitté le Népal après plusieurs signalements

"Votre désir soi disant sincère d’aider les enfants, on se demande s’il n’est pas plutôt destiné à assouvir votre désir de relations sexuelles avec les enfants", l'a interrogé la juge. Mais le prévenu n’en démord pas : "Quand j’ai quitté le Népal, on avait scolarisé 80 enfants", a-t-il répondu.

Il a été obligé d’admettre des attouchements sur certai...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles