Pécresse s'exprime après la polémique de la "bonne année" de Gims

·2 min de lecture

POLÉMIQUE - Valérie Pécresse ne s’était pas encore exprimée sur le sujet. Invitée sur le plateau de C à vous ce mardi 4 janvier, la candidate LR à l’élection présidentielle de 2022 n’a pas pu éviter la question sur “Gims”.

Après avoir inauguré son QG de campagne plus tôt dans la journée, Valérie Pécresse est revenue sur la polémique entourant le chanteur et rappeur Gims, qui avait imploré en vidéo à occasion du passage à l’année 2022 qu’on ne lui souhaite pas “bonne année” -ni “bon anniversaire”- pour des raisons religieuses.

Soutien de la candidate LR aux dernières élections régionales, Gims l’a “déçue” comme elle l’a confié à Anne-Elisabeth Lemoine en plateau. “Ces propos, c’est tout ce que je combats, c’est du communautarisme”, a-t-elle assuré.

La candidate de la droite à la présidentielle a également indiqué avoir échangé par téléphone avec l’ancien membre du groupe “Sexion d’assaut”. “Il m’a dit qu’il était désolé, qu’il ne voulait blesser personne et qu’il allait souhaiter bonne année à tout le monde”, a-t-elle rapporté. “Je pense qu’il ne voulait pas blesser, mais pour moi, c’est un discours que l’on doit combattre, un discours séparatiste, et je ne peux pas faire autrement que de le condamner et de le lui dire en face” a-t-elle conclu.

Une réponse qui était attendue depuis plusieurs jours maintenant. Sur le plateau de RMC lundi 3 janvier, Marlène Schiappa avait sommé la candidate LR de s’expliquer sur les propos de l’un de ses soutiens les plus médiatiques.

“J’ai appris récemment dans une émission de télévision que Maitre Gims était financé par la région Île-de-France et qu’il avait apporté son soutien à Valérie Pécresse. Je demande aujourd’hui à Valérie Pécresse ce qu’elle pense de ces propos”, avait alors déclaré Marlène Shiappa, avant d’ajouter: “chacun sait ce que je pense de ce type de pratique. Je demande à Valérie Pécresse, qui est soutenue par Maitre Gims, de se prononcer”. C’est désormais chose faite.

À voir également sur Le HuffPost: Valérie Pécresse vante une équipe “totalement paritaire”, mais...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI:

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles