Pécresse candidate de LR à la présidentielle : « C’est un acte révolutionnaire pour la droite »

·1 min de lecture

Avec Valérie Pécresse qui devient officiellement la candidate de la droite, elles sont désormais trois femmes de grands partis politiques à vouloir devenir présidente de la République. Une présidentielle plus que jamais féminine, analysée par Mariette Sineau, politologue et co-autrice de « Femmes et République ». 

Marine Le Pen pour le Rassemblement national, Anne Hidalgo pour le Parti socialiste et désormais Valérie Pécresse pour les Républicains : trois femmes issues des grands partis traditionnels, sont désormais dans la course pour l’Élysée. 

Lire aussi >>> Anne Hidalgo, Marine Le Pen, Valérie Pécresse... Être candidate à la présidentielle

« Les candidates femmes apparaissent désormais plus crédibles que leurs homologues masculins pour gouverner »,  apprend-t-on dans notre dernier sondage exclusif « Ce que votent les femmes ». En effet, 71% des Français estiment qu’il serait souhaitable qu’une femme devienne présidente de la République selon le baromètre Harris interactive pour RTL publié en janvier 2020. Interview avec Mariette Sineau, politologue et co-autrice de « Femmes et République » (La Documentation française, 2021). 

ELLE. Trois femmes issues de trois partis dits « traditionnels » sont désormais candidates à la présidentielle, comment analysez-vous ce paysage politique ? 

Mariette Sineau - On peut déjà souligner le changement émanant du grand parti de droite parlementaire, qu’est les Républicains. La modernité pour la droite française c’est d’élire une femme à l’élection-reine de la Ve République. Jusqu’à présent la droite était très frileuse en matière de parité, et ce à toutes les élections. C’est un acte révolutionnaire pour la droite, sachant que le Parti socialiste a fait sa révolution bien avant,...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles