Pécresse en Arménie : pourquoi ce déplacement de la candidate LR est-il symbolique ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Éric Zemmour
    Journaliste, écrivain et homme politique français

Un premier déplacement à l’étranger hautement symbolique. Valérie Pécresse est arrivée en Arménie hier et y restera jusqu’au 23 décembre. La candidate des Républicains est venue montrer son soutien aux chrétiens d’Orient, quelques jours après le déplacement d’Eric Zemmour à Erevan. Avec un objectif : envoyer un message fort à l’électorat catholique de droite, de plus en plus sensible aux thèses de l’ex-polémiste.

Envoyer un message à l'électorat catholique de droite

La défaite récente des Arméniens chrétiens face aux Azéris musulmans, soutenus par le président turc Recep Tayyip Erdogan, a été interprétée, dans les courants de la droite identitaire et conservatrice française, comme une nouvelle manifestation d’une guerre de civilisation. "L'Arménie est en danger. Elle a déjà été une terre martyre du temps de l'Empire ottoman et de massacres comme le génocide arménien. De nouveau, ce pays est harcelé, et par son voisin l'Azerbaïdjan, et surtout par la Turquie derrière. On est là au cœur de la guerre de civilisation", avait ainsi argumenté Eric Zemmour avant son départ à Erevan.

En déplacement en Arménie, Valérie Pécresse cherche à son tour à s’adresser aux Catholiques français, très sensibles à la cause des Chrétiens d’Orient.  La candidate LR s’est d’ailleurs entretenue à ce sujet avec le président de la République. Un entretien qui s’est évidemment tenu à huis clos.  Les discussions ont sans doute tourné autour de la question du sort de la chrétienté dans ce petit pays menacé...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles