Pécresse en Arménie : la candidate s'est rendue dans le Haut-Karabakh

·1 min de lecture

Le déplacement n'était pas prévu dans le programme officiel et s'est décidé hier soir. Valérie Pécresse s'est rendue aujourd'hui dans le Haut-Karabakh sous protection arménienne, en compagnie de Bruno Retailleau et de Michel Barnier. Ils y ont rencontré Arayik Haroutiounian, le président de la République d’Artsakh, et une partie de son gouvernement. Cette région autonome a été le théâtre d'une guerre de 44 jours qui a opposé l'Arménie et l'Azerbaïdjan à l'automne 2020, causant la mort de 6.500 personnes. L'Arménie a été contrainte de céder à l'Azerbaïdjan plusieurs régions, où sont notamment situées 150 églises.

>> LIRE AUSSI - Pécresse en Arménie : comment la candidate compte marquer sa différence avec Zemmour

Valérie Pécresse, Bruno Retailleau et de Michel Barnier se sont ensuite rendus au centre de la Francophonie Paul Eluard à Stepanakert et se sont entretenus avec le représentant de l’Église du Haut-Karabakh. Une visite symbolique pour la candidate, qui a fait de la défense des chrétiens d'Orient un des thèmes de son déplacement à Erevan.


Retrouvez cet article sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles