Péages : ce qui change en 2023

Automobile : ce qui change au 1er février

C’est la grand-messe annuelle du Gouvernement une fois le Nouvel An passé. L’évolution du tarif des péages en France, qui est recalculé de manière automatique en se basant sur les chiffres de l’inflation. La période de référence pour fixer le nouveau taux est celle courant d’octobre 2021 à octobre 2022. D’après les chiffres communiqués par l’État, celle-ci était de 6,33%. Pour 2023, les tarifs au péage vont donc augmenter de 4,75% en moyenne, ce qui est inférieur au taux d’inflation en France. Pour référence, le taux d’augmentation des tarifs au péage en 2022 avait été de 2% en moyenne. Tous les réseaux d’autoroute ne sont pas concernés par cette hausse des prix.

Une annulation de la hausse pour les véhicules électriques.

Dans les faits, ces nouveaux tarifs s’appliqueront à partir du 1er février sur les réseaux Vinci Autoroutes, Autoroutes Paris-Rhin-Rhône, Autoroutes Rhône-Alpes (AREA), ainsi que sur le réseau SANEF SAPN. À noter que l’État prévoit une réduction de 5% pour les propriétaires de voitures électriques. Celle-ci, valable toute l’année sur les mêmes réseaux autoroutiers, revient à une annulation de la hausse des prix des péages pour ces véhicules. Le Gouvernement explique que cela correspond à un souhait d’encourager la décarbonation du parc automobile français.