Le père Noël autorisé à survoler plusieurs communes

·1 min de lecture
Plusieurs communes, à l'instar de Saint-Genis-Laval près de Lyon, ont pris des arrêtés cette semaine pour autoriser leur survol par le père Noël, ainsi que la circulation sur les toits (AFP/Pascal POCHARD-CASABIANCA)

Plusieurs communes, à l'instar de Saint-Genis-Laval près de Lyon, ont pris des arrêtés cette semaine pour autoriser leur survol par le père Noël, ainsi que la circulation sur les toits.

"Considérant l'absolue nécessité pour les enfants de la distribution des cadeaux (...) le Père Noël est en droit de survoler librement l'ensemble du territoire saint-genois dans la nuit du 24 au 25 décembre, à la seule condition que les enfants soient endormis", écrit la maire de Saint-Genis-Laval dans un arrêté publié sur Twitter.

Le livreur de cadeaux est également autorisé à faire paître ses rennes dans un parc de la ville, dont les enfants sont encouragés à lui "préparer une collation, chaude de préférence", pour faciliter son travail.

D'autres communes, comme Saint-Jean-de-Maurienne (Savoie), Tavel (Gard), Saint-Léonard (Pas-de-Calais) ou Ploemeur (Morbihan), ont pris des arrêtés similaires, déjà apparus l'an dernier à l'approche des fêtes.

ppy/bow

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles