Votre père fumait ? Vos enfants pourraient bien souffrir d'asthme

![CDATA[Shutterstock]]

Et si les risques liés à la cigarette sautaient une génération ? C'est ce qu'affirment les chercheurs de l'université de Melbourne, en Australie, qui ont découvert que les enfants sont plus susceptibles de développer de l'asthme si leur père a lui-même été exposé au tabagisme passif lorsqu'il était enfant. Et ce risque est encore plus flagrant si leur père s'est ensuite mis à fumer.

Pour cette étude, les chercheurs australiens ont examiné 1689 enfants de Tasmanie ainsi que leurs pères et leurs grands-parents paternels. Ils ont comparé des données indiquant si les enfants avaient développé de l'asthme à l'âge de 7 ans avec des données indiquant si les pères avaient grandi avec des parents qui fumaient. Ils ont également inclus des données indiquant si les pères étaient eux-même fumeurs.

Un risque d'asthme augmenté de près de 60%

"Cela nous a permis de constater que le risque d'asthme non allergique chez les enfants augmente de 59 % si leur père a été exposé au tabagisme passif. Et ce risque grimpe à 72%, si les pères exposés au tabagisme passif se mettait lui-même à fumer" déclare le Dr Jiacheng Liu, co-auteur de l'étude, publiée dans l'European respiratory journal.

On sait que l'Australie aimerait devenir un jour le premier pays sans fumeur. Les chercheurs de l'université de Melbourne espère que leur étude aidera à convaincre les derniers irréductibles de la nécessité d'arrêter de fumer. "Les résultats de notre étude montrent (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Voici comment limiter la sensation de ventre gonflé après le repas
CHIFFRES COVID FRANCE. Ce jeudi 15 septembre 2022 : cas, les infos du jour en direct
Micronutrition : comment ça se passe une consultation chez un micronutritionniste ?
Des troubles psychologiques chez les bébés exposés au cannabis durant la grossesse ?
Suicide assisté : comment cela se passe-t-il en Suisse, où Jean-Luc Godard a terminé sa vie ?