Le père d’Audrey Pulvar accusé de pédocriminalité

·1 min de lecture

Dans une tribune rendue publique récemment, trois femmes évoquent ces faits de pédophilie qui se seraient déroulés dans leur jeunesse. Dans ce texte baptisé « Marc Pulvar (1936-2008), héros martiniquais, pédocriminel et violeur », la femme politique martiniquaise Karine Mousseau et ses cousines, Barbara Glissant et Valérie Fallourd, racontent dans un premier temps cette rencontre qui a bouleversé leur vie. « A l’âge de 7 et 10 ans, nos routes ont croisé celle d’un homme. Il était professeur de mathématiques. On l’encense aujourd’hui encore en Martinique, parce qu’il a été un militant, syndicaliste, défenseur des opprimés. Peut-être que cela n’est pas incompatible avec le fait d’être pédocriminel après tout », écrivent-elles dans un extrait publié sur le site internet de RCI Radio Martinique.

« C’était l’oncle de la famille, le favori, adulé déjà, par tous. Une confiance totale, qui dure encore aujourd’hui de manière posthume, et que nous avons décidé de briser, une fois pour toute », poursuivent-elles en évoquant l’image qu’avait sur cette île cette figure du syndicalisme martiniquais. Elles racontent ensuite les virées sur « une des plus belles plages de la Martinique où il avait la gentillesse de les emmener », tout en «

commençant ses caresses pendant qu’il conduisait (…) en cachette de la perso... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi