Pèlerinage de Lourdes : «C'est évidemment une fête pour la France, mais aussi pour le monde»

L'aspiration des pèlerins à retrouver Lourdes cette année était très forte, après deux années de restrictions dues au Covid-19 . "5.000 pèlerins sont à Lourdes actuellement avec le pèlerinage national, mais [il y en a] beaucoup plus qui viendront pour prier et se confier à Marie", a expliqué sur Europe 1 le père Hugues de Woillemont, secrétaire général de la Conférence des évêques de France. Le porte-parole note également le retour "des personnes malades et handicapées" pour le pèlerinage. "Elles sont 500 cette année, accompagnées par des personnes de l'hospitalité pour s'occuper d'elles et vivre le pèlerinage avec elles."

>> Retrouvez l'entretien de 8h13 en replay et en podcast ici

Une pensée pour l'Ukraine

Les pèlerins étrangers font aussi leur retour , "cette année, on note la présence d'une centaine de chrétiens d'Orient", s'est réjoui Hugues de Woillemont : "C'est évidemment une fête pour la France, mais aussi pour le monde."

Dans les prières prévues cette année, les fidèles auront une pensée toute particulière pour l'Ukraine , assure le secrétaire général de la Conférence des évêques de France : "Nous prions aussi partiellement pour la paix en Ukraine. Évidemment, c'est une de nos intentions de prières les plus fortes en ces jours-ci." Certains Ukrainiens venus pour l'occasion livreront leur témoignage, "pour parler de ce qu'ils vivent".


Lire la suite sur Europe1