Pâques sanglantes au Sri Lanka: plus de 200 morts dans des attentats visant des églises et hôtels

1 / 2

Pâques sanglantes au Sri Lanka: plus de 200 morts dans des attentats visant des églises et hôtels

Plus de 200 personnes sont mortes et plusieurs centaines ont été blessées ce dimanche dans une série d'explosions qui ont visé des hôtels et des églises où était célébrée la messe de Pâques.

En ce dimanche de Pâques, la communauté catholique du Sri Lanka a été visée par une vague d'explosions meurtrières, qui a fait au moins 207 morts à Colombo, la capitale, mais aussi à Negombo et à Batticaloa. Des attaques unanimement condamnées par la communauté internationale et qui ont conduit le gouvernement srilankais à décréter un couvre-feu pour "une durée indéterminée".

  • 207 morts, plus de 450 blessés

Ces attaques ont fait au moins 207 victimes, ont annoncé les autorités qui précisent que 35 d'entre elles sont de nationalité étrangère. Un jeune Portugais d'une trentaine d'années, qui se trouvait avec son épouse dans un hôtel de Colombo, figure notamment parmi les victimes, a indiqué depuis Lisbonne la consule du Portugal sur place, Preenie Pine.

Ce bilan, qui n'a cessé d'évoluer dans la journée, reste encore provisoire, plus de 450 blessés ayant par ailleurs été recensés, a indiqué le porte-parole de la police, Ruwan Gunasekera.

  • Quatre hôtels et trois églises visés

Huit explosions se sont produites ce dimanche, dont six dans la matinée et deux en début d'après-midi. Au moins 66 personnes ont été tuées à Colombo, où quatre hôtels de luxe (Cinnamon Grand, Shangri-La, Kingsbury, Dehiwela) et une église (Saint-Anthony) ont été frappés. Soixante-sept personnes ont aussi péri dans l'église Saint-Sébastien de Negombo, une localité située au nord de...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi