Pâques : rencontre avec le maître chocolatier Vincent Guerlais

A l’approche de Pâques, dans son atelier à La Chapelle-sur-Erdre (Loire-Atlantique), Vincent Guerlais ne fabrique pas seulement les traditionnels œufs et poules en chocolat. L'artisan a choisi de recréer les personnages des fables de Jean de la Fontaine, comme le corbeau et le renard, ou le lièvre et la tortue, comme un clin d'œil à son enfance. Dans son laboratoire, il en a imaginé les pièces, les a dessinées, et leur a donné leur forme finale. "Ce qui me passionne, c’est qu’on peut tout ou presque reproduire en chocolat, on a vraiment ce travail de la matière, qui peut se rapporter à la terre cuite pour un sculpteur, et puis après on a le côté dégustation", explique-t-il. Le chocolat est lui-même mêlé à un bonbon : "rien qu’avec ça, on voyage", affirme le créateur. 20 000 petits nœuds Pâques représente 15% du chiffre d’affaires de sa boutique. Alors, pour cette occasion, des ouvrières sont mobilisées pour ajouter les rubans aux pièces chocolatées : elles devront faire environ 20 000 nœuds. A partir des fèves, Vincent Guerlais prépare lui-même son propre cacao, ce qui fait de lui un maître chocolatier. Il va chercher son lait chez un producteur bio à cinq kilomètres de sa fabrique. Les équipes de France Télévisions l'ont suivi dans la fabrication de ses spécialités, qu’il perfectionne depuis 24 ans dans la région.